• Auteur
    Messages
  • #3680

    Cécile

    Lorsque l’ on regarde une vue aérienne de Rennes, on se rend compte qu il y a de nombreux espaces vacants non ou peu utilisés. Ces fonciers souvent privés, pourraient être régroupés (ex : des coeurs d’ilôts non constructibles ) pour créer des petites fermes urbaines de maraîchage. Le problème est l’ accès financier et juridique à ce foncier pour des initiatives privées. La ville pourrait soutenir ces initiatives, en lançant par ex des appels à projets, ou des études prospéctives pour permettre l’ installation de maraîchers en ville.
    On ne peut douter aujourd’ hui des atouts écologiques, sociales et conviviaux de tels dispositifs (circuits courts, pédagogies, ….) Pour que cela soit cohérent à l’ échelle d’ une ville comme Rennes, il faut biensûr multiplier les sites exploités pour créer à la fois le maximum d’ emploi et d’ autonomie alimentaire…
    Bien à vous

Le forum ‘1 RENNES ET LA NATURE’ est fermé à de nouveaux sujets et réponses.